Bienvenue sur le forum de l'Amicale Tricyclecariste de France

Forum destiné à partager la passion des tricyclecars et cyclecars
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Salmson cyclecar

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 13, 14, 15  Suivant
AuteurMessage
tricycles.ch



Nombre de messages : 5874
Localisation : vaduz
Date d'inscription : 08/03/2008

MessageSujet: Re: Salmson cyclecar   Sam 17 Sep - 17:45

What a Face Aie!!!

https://www.leboncoin.fr/collection/1020521543.htm?ca=12_s

Salmson S4 D 1932
Complète a restaurer
Moteur 1300 boite 4
Carrosserie cyclecar



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RubyDS

avatar

Nombre de messages : 136
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 20/02/2008

MessageSujet: Re: Salmson cyclecar   Sam 17 Sep - 18:15

Encore un pseudo cyclecar bidouille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atp-auto-moto.com
tricycles.ch



Nombre de messages : 5874
Localisation : vaduz
Date d'inscription : 08/03/2008

MessageSujet: Re: Salmson cyclecar   Lun 7 Nov - 20:54

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
byc44

avatar

Nombre de messages : 554
Localisation : à l'ouest
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Re: Salmson cyclecar   Ven 11 Nov - 14:11

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
steph41

avatar

Nombre de messages : 264
Localisation : Montrichard
Date d'inscription : 10/11/2012

MessageSujet: Re: Salmson cyclecar   Ven 11 Nov - 14:24

Très élégantes ces dames, le conducteur passant derrière ne si trompe pas. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gjm

avatar

Nombre de messages : 379
Localisation : le mans
Date d'inscription : 20/02/2008

MessageSujet: Re: Salmson cyclecar   Lun 14 Nov - 13:43

steph41 a écrit:
Très élégantes ces dames, le conducteur passant derrière ne si trompe pas. Wink

Yes ; c'est une photo de Jacques-Henri Lartigue avec Bibi qui pose dans son magnifique manteau signé Paul-Henri Poiret célèbre grand couturier ; En 1919, Lartigue a épousé Madeleine Messager (1896-1988), dite « Bibi ».

Une chouette photo.

Merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arbresacamesetpoilsdemartre.hautetfort.com/
tricycles.ch



Nombre de messages : 5874
Localisation : vaduz
Date d'inscription : 08/03/2008

MessageSujet: Re: Salmson cyclecar   Mar 6 Déc - 16:39

http://photos-anciennes-les-enfants-terribles.com/



http://photos-anciennes-les-enfants-terribles.com/folio/79/salmson.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tricycles.ch



Nombre de messages : 5874
Localisation : vaduz
Date d'inscription : 08/03/2008

MessageSujet: Re: Salmson cyclecar   Sam 17 Déc - 20:12

http://www.parisenimages.fr/fr/galerie-collections/9654-6-salon-lautomobile-au-grand-palais-paris-1925

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Achille



Nombre de messages : 1167
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 12/07/2008

MessageSujet: Re: Salmson cyclecar   Mer 11 Jan - 1:12

Pensée pour Byc44, coupes de l'Age d'or 1973

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
tricycles.ch



Nombre de messages : 5874
Localisation : vaduz
Date d'inscription : 08/03/2008

MessageSujet: Re: Salmson cyclecar   Jeu 12 Jan - 18:19

http://www.ebay.fr/itm/DEPLIANT-PUB-4-VOLETS-RECTO-VERSO-ENERGOL-BUGATTI-SALMSON-ETC-20-X-27-/232183932458?hash=item360f3da62a:g:jxMAAOSwgGJYXVxp

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Achille



Nombre de messages : 1167
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 12/07/2008

MessageSujet: Re: Salmson cyclecar   Ven 13 Jan - 0:35

Bol d'or 1926

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
tricycles.ch



Nombre de messages : 5874
Localisation : vaduz
Date d'inscription : 08/03/2008

MessageSujet: Re: Salmson cyclecar   Sam 28 Jan - 11:46

http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b53133517w.r=cyclecar?rk=3068684;4

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tricycles.ch



Nombre de messages : 5874
Localisation : vaduz
Date d'inscription : 08/03/2008

MessageSujet: Re: Salmson cyclecar   Sam 28 Jan - 12:44

http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b530939655.r=cyclecar?rk=6716771;2

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tricycles.ch



Nombre de messages : 5874
Localisation : vaduz
Date d'inscription : 08/03/2008

MessageSujet: Re: Salmson cyclecar   Sam 28 Jan - 13:00

http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b53120504s.r=cyclecar?rk=7360551;2

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tricycles.ch



Nombre de messages : 5874
Localisation : vaduz
Date d'inscription : 08/03/2008

MessageSujet: Re: Salmson cyclecar   Sam 28 Jan - 20:31

http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b53073224s.r=salmson?rk=85837;2

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tricycles.ch



Nombre de messages : 5874
Localisation : vaduz
Date d'inscription : 08/03/2008

MessageSujet: Re: Salmson cyclecar   Sam 28 Jan - 20:33

http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b53077140t.r=salmson?rk=21459;2

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
steph41

avatar

Nombre de messages : 264
Localisation : Montrichard
Date d'inscription : 10/11/2012

MessageSujet: Re: Salmson cyclecar   Sam 28 Jan - 20:41

J'aime bien l'établi de campagne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tricycles.ch



Nombre de messages : 5874
Localisation : vaduz
Date d'inscription : 08/03/2008

MessageSujet: Re: Salmson cyclecar   Sam 28 Jan - 21:01

Very Happy pas de bac de vidange à l’époque, aujourd’hui on t'embarque pour moins que ça!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Achille



Nombre de messages : 1167
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 12/07/2008

MessageSujet: Re: Salmson cyclecar   Sam 28 Jan - 22:12

Difficile de faire un choix sur Gallica tant les clichés sont superbes et les engins rares, mais je trouve ce genre de photos superbe. Et tellement rare !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
tricycles.ch



Nombre de messages : 5874
Localisation : vaduz
Date d'inscription : 08/03/2008

MessageSujet: Re: Salmson cyclecar   Sam 28 Jan - 23:07

Achille a écrit:
Difficile de faire un choix sur Gallica tant les clichés sont superbes et les engins rares, mais je trouve ce genre de photos superbe. Et tellement rare !

Very Happy c'est pris sur le vif et en flagrant délit, magnifique! I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tricycles.ch



Nombre de messages : 5874
Localisation : vaduz
Date d'inscription : 08/03/2008

MessageSujet: Re: Salmson cyclecar   Dim 26 Fév - 5:46

http://patrimoineautomobile.com/salmson-val-3-de-1924-a-retromobile/





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tricycles.ch



Nombre de messages : 5874
Localisation : vaduz
Date d'inscription : 08/03/2008

MessageSujet: Re: Salmson cyclecar   Mar 7 Mar - 16:09

http://www.osenat.fr/html/fiche.jsp?id=6896789&np=1&lng=fr&npp=150&ordre=&aff=&r=&sold=

210
150 000 - 200 000 €
1922 SALMSON AL3 GSS Course

Châssis, moteur, boite à vitesses,

pont : n°463

4 cylindres en ligne – 2ACT

1090 cm3 : 62 x 90

Poids : 350 kg

Pneus : 710 x 90

Carte grise française


TRIUMPH fabriquait des vélos, NSU des machines à coudre, PEUGEOT des moulins à café, Henry MORGAN dessinait des locomotives à vapeur…

Emile SALMSON a commencé par fabriquer des moteurs à gaz, des pompes, puis des moteurs d’avion pendant la 1ere guerre mais mourut en 1917.

Ses fils abandonnent ce qui est à l’époque une société florissante. Les actionnaires décident alors de convertir une partie des usines, qui vont forcément ralentir du fait de la fin de la guerre, à la construction d’automobiles.

SALMSON commence prudemment et par l’intermédiaire d’André LOMBARD, acquiert la licence de fabrication de cycles-cars anglais GN (Godfrey-Nash) avant d’investir dans la conception et la fabrication d’un modèle 100% de la marque.

Les cycles-cars sont l’émanation logique des avions : construction légère, moteur performant, confort spartiate. Ils sont le symbole de la liberté retrouvée et de la joie de vivre. Ils bénéficient d’une fiscalité avantageuse mais ils doivent peser moins de 350kg à vide, n’avoir que 2 places et leur moteur ne doit pas excéder 1100 cm3.

Des moteurs légers et puissants :

SALMSON sait faire ! L’ingénieur Emile PETIT, embauché à cette occasion a Benoist sur une Samlson AL 3 GSS des idées géniales.

Premiers modèles SALMSON : les AL3 (AL pour André Lombard) qui sont des cycles-cars, et les VAL3 des voiturettes dont la règlementation est différente. Ils sont motorisés par des moteurs à monoculbuteur car la même came commande la soupape d’échappement et celle d’admission par l’intermédiaire de ressorts.

Les AL sont des voitures de série. Affublées du suffixe GS, ce sont des « Grand Sport » à la puissance augmentée grâce à une distribution par 2 ACT et boîte à 3 rapports accessibles aux clients sportifs. Les GSS « Grand Sport Spécial » sont réservées aux vrais pilotes avec boîte à 4 vitesses.

En 1921 en course, les SALMSON utilisaient la base GN dont elles étaient issues mais en 1922, changement de programme avec des AL3 GSS modifiées : moteur maison à 2 ACT (Arbre à Cames en Tête), suspension à ressort semi elliptique à l’avant, semi cantilever à l’arrière, carrosserie de forme torpille…

Le modèle AL3 GSS modifié « course » se couvre de gloire grâce notamment à Robert BENOIST, pilote d’aviation durant la Grande Guerre, puis pilote de course. Il remporte avec ce type de voiture en 1922, les 200 Miles de Brooklands, le Grand Prix de l’Union Motocycliste de France au Mans …

Les succès s’enchainent : Trophée ARMANGUE à Tarragone, Côte de Gaillon, GP de Boulogne...

La voiture AL3 GSS, carrossée « course » que nous présentons, réapparait en janvier 1965 au musée du Mans qui la conserve sans y avoir touché jusqu’en 1992. Un document du conservateur attestant cette provenance est présent dans le dossier.

En 1994, l’actuel propriétaire tombe alors en extase devant l’ensemble châssis complet et mécanique en place mais sans la carrosserie.

Pendant plusieurs années il est en quête d’informations et de pièces dans le but de revenir à la version « course » des AL3 GSS dont sa dernière acquisition possède bien toutes les spécificités de celles qui ont couru en 1922. (Boite 4 sur paliers bronze 1ere génération, embrayage à cône à carré d’entrainement, petits tambours de freins, volant amovible pour permettre l’accès au pilote et au mécanicien). Sur ce modèle il y a des freins avant qui n’avaient pas été montés sur les voitures qui ont participé au GP de Boulogne en juillet, de l’UMF en septembre 1922 remporté par R. BENOIST. Les freins avant apparaissent plus tard dans la saison lors du Trophée ARMANGUE courut en octobre 1922 en Espagne. A noter que les AL3 GSS en fonction des courses disputées étaient munis ou non de l’essieu freiné avant. Cela pouvait être un poids mort pénalisant !

Son châssis, du type « bouteille » est plus large à l’arrière qu’à l’avant pour loger le pont et abaisser les sièges du pilote et du mécanicien. Le type de montage des lames de ressort semi-cantilever arrière rappelle celui utilisé sur les « GP San Sebastian 1926 » permettant ainsi d’abaisser l’ensemble.

La carrosserie a été refabriquée en respectant à la perfection la forme obus de l’époque sans oublier les 2 reposes têtes sur la pointe arrière.

En 1922 la première série des 4 carrosseries produites possédaient seulement deux écopes sur l’avant des panneaux du capot moteur pour améliorer le refroidissement.

Cette automobile est conforme à ce premier modèle ayant couru le GP de Boulogne en juillet 1922.

Très rapidement ce type fut modifié en ajoutant des ouïes de ventilation afin d’améliorer le refroidissement, y compris celui de l’habitacle.

La grille pare pierre basculante, pour protéger le pilote, est en position « relevée » sur nos photos mais elle peut être rabattue comme sur la photo d’époque.

Notons que sur cette automobile, les arbres à cames ont les « bonnes » caractéristiques d’ « avance » et de « retard », ces données n’ont rien à voir avec les moteurs GSS classiques qui étaient de 10° et 35°. Avec une avance à l’allumage de 40°, et des pistons très bombés, les performances sont au rendez-vous. Le bloc moteur a été ressoudé mais aucune séquelle décelable, il marche formidablement bien. Les 2 carburateurs en bronze sont dotés de filtre à air amovibles, (par prudence).

Magnéto SEV. 2 phares avant, feux arrière doté d’un feu stop, ainsi qu’un ventilateur électrique ont été ajoutés pour permettre une utilisation urbaine et nocturne.

Graissage sous pression des arbres à cames par une « araignée » est bien celui d’époque. A noter que le palier avant du vilebrequin est lubrifié aussi sous pression grâce à une tubulure

interne supplémentaire qu’on ne retrouve pas sur les autres moteurs AL3 GSS. Les pignons de distribution sont eux aussi lubrifiés, c’était le point faible principal de ce moteur. Peut être que cette amélioration avait été apportée pour favoriser la fiabilité en vue de courses d’endurance.

Sachant que des AL3 GSS ont couru les 24 Heures du Mans en 1923, 1925 et 1926 il n’est pas impossible que ce moteur avec cette spécificité de lubrification provienne de la série spéciale préparée pour cette course.

Le vilebrequin est un « 2 paliers », embrayage à cône avec entraînement par carré. Le rapport de pont est 12/48. L’usine adopta en course un pont 12/45 afin de « tirer » plus long.

Pour avoir essayée cette voiture nous pouvons certifier que la vitesse de 107 km/h a été atteinte (relevée grâce à un compteur moderne) sans angoisse. Son propriétaire a déjà atteint les 132 km/h. Attention tout de même à tenir compte de longues distances de freinage, et encore cette automobile a des freins à l’avant !

Côté performance cette voiture a eu le privilège de participer à la rétrospective des 110 ans de Gaillon en Normandie en 2009 avec le numéro 1, aux côtés d’une AC 1500 cm3. Les performances de l’époque ont été reproduites, SALMSON est toujours devant.

Pour finir relatons l’entrevue du propriétaire avec la petite fille de Robert BENOIST en 2009. L’émotion était à son comble et les larmes de joie se mêlaient aux bulles de champagne. Robert BENOIST après d’innombrables succès en course a été un extraordinaire résistant jusqu’à sa capture par les allemands en 1944.

Il n’est jamais revenu de Buchenwald.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tricycles.ch



Nombre de messages : 5874
Localisation : vaduz
Date d'inscription : 08/03/2008

MessageSujet: Re: Salmson cyclecar   Mar 7 Mar - 16:16

http://www.prewarcar.com/index.php?option=com_caradvert&view=ad&section_id=1&id=218239&Itemid=432

Details for Salmson AL3 GSS Racecar 1922 for sale
Make: Salmson
Type: AL3 GSS
Coach: Racecar
Year: 1922
Price: Auction
EUR Estimate € 150 000 - 200 000

French registration papers.

TRIUMPH manufactured bicycles, NSU sewing machines, PEUGEOT coffee mills, Henry MORGAN designed steam locomotives ... Emile SALMSON began by manufacturing gas engines, pumps and then aircraft engines during the 1st war but died in 1917. His sons abandoned what was at the time a flourishing society. The shareholders then decided to convert a part of the factories, which slowed down as a result of the end of the war, with the construction of automobiles. SALMSON began prudently through André LOMBARD, acquired the license to manufacture British motor cycles GN (Godfrey-Nash) before investing in the design and manufactured a 100% model of the brand. Cyclecars are the logical emanation of planes: a light construction, a powerful engine and light comfort. They are the symbol of recovered freedom and the joy of life. They benefit from an advantageous taxation but they must weigh less than 350kg empty, have only 2 seats and their engine must not exceed 1100 cm3. SALMSON can do light and powerful engines!

The engineer Emile PETIT, hired on this occasion, had great ideas. First models SALMSON: the AL3 (AL for André Lombard) which are cyclecars, and the VAL3 of the cars whose regulations are different. They are powered by single-cylinder engines because the same cam controls the exhaust valve and the intake valve by means of springs. The AL are standard cars. With the GS suffix, these are \"Grand Sport\" with increased power thanks to a distribution by 2 ACT and 3-speed gearbox accessible to sports customers. The GSS \"Grand Sport Special\" are reserved for real drivers with 4-speed gearbox. In 1921 during the race, the SALMSON used the GN base from which they were derived but in 1922, there was a change of program with a modified AL3 GSS: an engine with 2 ACT (Camshaft in Head), semi-elliptical spring suspension in the front , semi cantilever in the back, torpedo bodywork. The model AL3 GSS modified \"race\" is covered with glory thanks to Robert BENOIST, aviation pilot during the Great War, then a racing driver.

In 1922 he won the 200 Miles of Brooklands, the Grand Prix of the Union Motocycliste de France at Le Mans. Success followed: ARMANGUE Trophy in Tarragona, Côte de Gaillon, GP de Boulogne ... The AL3 GSS car, a \"race\" car that we are presenting here, reappeared in January 1965 at the Le Mans Museum, which kept it without having been touched it until 1992. A document from the curator attesting to this provenance is present in the file. In 1994, the current owner fell in ecstasy for the complete chassis and mechanical assembly in place but without the bodywork. For several years he was looking for information and parts in order to return to the \"race\" version of the AL3 GSS whose latest acquisition possesses all the specifications of those that ran in 1922. (Box 4 on bronze steps 1st generation, square cone clutch, small brake drums, removable steering wheel to allow access to the driver and the mechanic). On this model there are front brakes that had not been mounted on the cars that participated in the GP of Boulogne in July, the UMF in September 1922 won by R. BENOIST.

The front brakes appeared later in the season when the ARMANGUE Trophy ran in October 1922 in Spain.
Note that the AL3 GSS according to the contested races were equipped or not with the front brake axle. That could be a dead weight penalizing! Its \"bottle\" type frame is wider at the rear than at the front to accommodate the deck and lower the driver and engineer seats. The type of mounting of the rear semi-cantilever spring blades is reminiscent of the one used on the \"GP San Sebastian 1926\" to lower the assembly. The bodywork has been remodeled with respect to perfection with the shell shape without forgetting the 2 head rests on the back tip. In 1922 the first series of the 4 bodies produced had only two scoops on the front of the bonnet panels to improve the cooling. This automobile conformed to this first model which ran the GP of Boulogne in July 1922. Very quickly this type was modified by adding ventilation vents to improve the cooling, including that of the passenger compartment. The rocking stone grille, to protect the pilot, is in \"raised\" position in our photos but it can be folded down as shown in old photos. It should be noted that on this automobile, camshafts have the \"good\" characteristics of \"advance\" and \"retard\", these data have nothing to do with the conventional GSS engines which were 10 ° and 35 °. With an ignition advance of 40 °, and very convex pistons and performs very well. The engine block has been soldered but no detectable sequel, it works incredibly well. The two bronze carburetors have removable air filters, (for caution reasons). Magneto SEV. 2 headlights, rear lights with brake light, and an electric fan have been added for urban and night use. Pressure lubrication of camshafts by a \"spider\" is well for that time. It should be noted that the front bearing of the crankshaft is also lubricated under pressure thanks to an additional internal pipe that is not found on the other AL3 GSS engines. The sprockets are also lubricated, it was the main weak point of this engine. Perhaps this improvement was made to promote reliability for endurance races. Knowing that AL3 GSS raced the 24 Hours of Le Mans in 1923, 1925 and 1926 it is not impossible that this engine with this specific lubrication comes from the special series prepared for this race. The crankshaft is a \"2-step\", cone clutch with square drive. The bridge ratio is 12/48. The factory adopted a 12/45 bridge in order to \"shoot\" longer.

Having driven this car we can certify that the speed of 107 km / h was reached (taken up by a modern meter) without any problems. Its owner has already reached 132 km / h. Be careful though to consider long braking distances, and even this car has brakes in the front! On the performance side this car had the privilege to take part in the retrospective of the 110 years of Gaillon in Normandy in 2009 with the number 1, alongside an AC 1500 cm3. SALMSON is still ahead of time. Finally, let's relate the interview of the owner with the little girl of Robert BENOIST in 2009. The emotion was at its height and the tears of joy mingled with the bubbles of champagne. Robert BENOIST after innumerable success in the race was an extraordinary resistant until his capture by the Germans in 1944. He never returned from Buchenwald. (H.PLUTON)













Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
monoposto27

avatar

Nombre de messages : 116
Localisation : 27250
Date d'inscription : 23/10/2014

MessageSujet: Re: Salmson cyclecar   Jeu 9 Mar - 11:20

ça fume !
grand prix de boulogne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lukadesign.net
tricycles.ch



Nombre de messages : 5874
Localisation : vaduz
Date d'inscription : 08/03/2008

MessageSujet: Re: Salmson cyclecar   Jeu 13 Avr - 15:25

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Salmson cyclecar   

Revenir en haut Aller en bas
 
Salmson cyclecar
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 14 sur 15Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 13, 14, 15  Suivant
 Sujets similaires
-
» Salmson cyclecar
» Sites Web et Forums Cyclecar Tricyclecar Voiturettes
» Unknown cyclecar needs identification
» Le jeune homme au cyclecar
» GN cyclecar

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue sur le forum de l'Amicale Tricyclecariste de France :: Les cyclecars :: Sujets sur diverses marques de cyclecars-
Sauter vers: